Paris, vu par Gustave Caillebote

parisXIX

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les peintres français et notamment les impressionnistes, peignent Paris, capitale alors en pleine mutation : ses nouveaux quartiers, celui du boulevard des Italiens ou du pont de l’Europe, ou encore sa campagne, comme les hauteurs de Montmartre. Ici, les grands boulevards peints par Gustave Caillebote (1848-1894). © Gustave Caillebote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *